ASSOCIATION SPORTIVE VOUNEUILLOISE : site officiel du club de foot de VOUNEUIL SUR VIENNE - footeo

Montpellier rêve, Auxerre pleure

14 mai 2012 - 12:52

Comme après chaque journée de L1, Francefootball.fr fait le bilan. La perf', le joueur, le coup de gueule et le coup de coeur, voici ce qu'il faut retenir de cette 37e et avant-dernière journée Championnat

La perf' : Montpellier s'y voit déjà
Louis Nicollin, partagé entre la joie du futur champion et sa légendaire superstition, a préféré se féliciter de la deuxième place acquise à coup sûr par Montpellier. Mais c'est bien le titre de champion de France qui tend désormais les bras au MHSC, après sa victoire in extremis contre Lille (1-0). Une victoire pas forcément très belle dans la manière, mais pleine de joie et d'espoir. Au bout de la nuit, Karim Aït-Fana a délivré les siens lors de l'ultime action du match, après un raid solitaire de l'inévitable Olivier Giroud, jusque-là peu en vue. En relâchant la pression, les joueurs ont ainsi pu fêter le titre avec leur public, mais surtout avec un peu d'avance. Un nul à Auxerre suffira pour s'en assurer lors de la dernière journée.

Le joueur : Nene compte triple
Rennes, en lice pour un place en Ligue Europa, comptait bien enchaîner un cinquième match sans défaite match au Parc des Princes. Mais c'était sans compter sur Nene, l'homme fort du PSG, qui s'est offert un triplé, le premier de sa carrière en Ligue 1, pour permettre aux Parisiens de conserver un très mince espoir de titre. Crédité de neuf étoiles dans France Football, le Brésilien, dont l'entente avec Jérémy Ménez porte enfin ses fruits, a porté son total à 21 buts cette saison, dont 18 inscrits au Parc. Il égale ainsi le leader du classement, le Montpelliérain Olivier Giroud.

Le coup de gueule : les papys ont flingué Auxerre
Arrivés l'été dernier dans un club qui ne se portait pas si mal, présent en Ligue des champions en 2010, Gérard Bourgoin et sa bande ont finalement précipité Auxerre en Ligue 2. La défaite à Marseille (0-3), a mis fin à l'agonie de la lanterne rouge du Championnat. Autocrate et autoritaire, Bourgoin, flanqué de Jean-Claude Hamel et de Guy Roux, a pris le pouvoir après avoir viré Alain Dujon. Il a ensuite multiplié les erreurs, dans le recrutement, dans la gestion du club et dans ses relations avec son staff et ses joueurs. Après 32 ans dans l'élite, l'AJA retrouve donc la Ligue 2, comme trois autres champions de France des années 90 : Nantes, Monaco et Lens. Ironie du sort, l'autre club bourguignon Dijon (19e), miné ces derniers temps par des dissensions internes et la gestion hasardeuse de son président Bernard Gnecchi, pourrait connaître le même sort la semaine prochaine.

Le coup de coeur : La résurrection de Bordeaux
Contre Lorient, Bordeaux a enchaîné un cinquième succès d'affilée (1-0), acquis par Yoan Gouffran dans les arrêts de jeu. Relégable en novembre, le club girondin a eu du mal à tourner la page Tigana. Il a fallu attendre la deuxième partie de la saison pour voir le travail de Francis Gillot enfin porter ses fruits. Quatrième du Championnat sur les matches retour, Bordeaux cinquième au général, frappe désormais à la porte de la Ligue Europa avec ce finish incroyable. Tout se jouera la semaine prochaine à Saint-Etienne (6e), lors de la «finale» pour la cinquième place. 

Commentaires

[Sujet supprimé] 1 an
Championnat plus de 4 ans
Championnat plus de 4 ans
championnat plus de 4 ans
Championnat plus de 4 ans
Championnat plus de 4 ans
coupe plus de 4 ans
championnat plus de 4 ans
championnat plus de 4 ans
bruno poidevin a répondu au sujet COUPE plus de 4 ans
COUPE et coupe plus de 4 ans
championnat plus de 4 ans
championnat plus de 4 ans
championnat plus de 4 ans
championnat plus de 4 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 1 Arbitre
  • 10 Joueurs
  • 4 Supporters

Aucun événement