ASSOCIATION SPORTIVE VOUNEUILLOISE : site officiel du club de foot de VOUNEUIL SUR VIENNE - footeo

Incroyable Brandao, héros de cette nouvelle victoire de l'OM en Coupe de la Ligue

16 avril 2012 - 09:33

 

Entré en jeu à la place de Rémy dès le début de la prolongation, Brandao a profité de son premier ballon pour offrir une troisième Coupe de la Ligue consécutive à l'OM. Si souvent décrié, le Brésilien a endossé la panoplie de héros le temps d'un match.

Tous les supporters marseillais comptaient sur le retour de blessure de Loïc Rémy pour réussir la passe historique de trois en Coupe de la Ligue. Mais l'ancien attaquant de Nice, peut-être encore un peu diminué mais surtout tombé sur une excellente charnière centrale lyonnaise, n'a jamais été dangereux pendant les près de cent minutes qu'il a passé sur la pelouse du Stade de France. Alors Didier Deschamps a fait appel à l'une de ses doublures pour lui succéder dès le début de la prolongation. « Brandao » a scandé l'imposant et très bruyant kop marseillais sans pour autant savoir ce qu'allait donner le Brésilien.
 
Tant critiqué depuis son arrivée à l'OM, avant comme après son retour rapide au Brésil, l'ex-buteur du Shakthar Donetsk, contraint de s'exiler sur ses terres après avoir fait parler de lui dans la rubrique faits divers, s'est davantage fait remarquer par ses frasques ou ses maladresses sur le terrain que par son talent de finisseur. Peu de monde avait donc ne serait-ce qu'imaginer que le grand mais souvent gauche attaquant de l'OM puisse enfiler le costume de héros et conduire de nouveau les Marseillais vers une nouvelle victoire en Coupe de la Ligue. Improbable. Pourtant sur l'un de ses premiers ballons, Brandao a mis tout le monde d'accord. Un appel de balle rusé pour embarquer la défense lyonnaise, jusqu'alors solide, un coup d'épaule pour gagner son duel face à Umtiti puis un coup de rein, celui-ci pour se mettre en situation de tir. Le joueur le plus contesté de l'histoire du championnat de France a alors pu justifier son statut de meilleur buteur de l'histoire de son équipe dans cette compétition si chère à Frédéric Thiriez (7 buts).
 
Une frappe croisée imparable pour Lloris venue écrire un énième chapitre de l'histoire si rocambolesque de Brandao à Marseille. Grand échalas de plus d'1,90 m venu du froid et qui a dû constamment se battre pour prouver qu'il valait mieux que la caricature dont il fait trop souvent l'objet. Homme adorable et ô combien aimé par tout le groupe, Brandao a souvent été la risée des médias ou des supporters des autres clubs. Mais les fidèles du Vélodrome ne se sont pas toujours montrés tendres non plus avec le Brésilien. Les problèmes du joueur au cœur tendre mais au pied parfois « tordu » n'ont évidemment rien arrangé pour celui qui a trop souvent fait le bonheur de ses détracteurs avant ce coup d'éclat de samedi soir. Souvent traité de zéro, Brandao, qui avait déjà fait le bonheur des siens en Ligue des Champions face à l'Inter, s'est de nouveau mué le temps d'une prolongation face à Lyon en héros. Qui l'eut crû.

Commentaires

[Sujet supprimé] plus de 2 ans
Championnat plus de 4 ans
Championnat plus de 4 ans
championnat plus de 4 ans
Championnat plus de 4 ans
Championnat plus de 4 ans
coupe plus de 4 ans
championnat plus de 5 ans
championnat plus de 5 ans
bruno poidevin a répondu au sujet COUPE plus de 5 ans
COUPE et coupe plus de 5 ans
championnat plus de 5 ans
championnat plus de 5 ans
championnat plus de 5 ans
championnat plus de 5 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 1 Arbitre
  • 10 Joueurs
  • 4 Supporters

Aucun événement