ASSOCIATION SPORTIVE VOUNEUILLOISE : site officiel du club de foot de VOUNEUIL SUR VIENNE - footeo

Foot - Ligue des Champions (F) : «On ne cherche pas à être plus stars»

17 mai 2012 - 07:20

L'OL va tenter, jeudi soir à Munich, de conserver sa Ligue des champions. Sa première victoire, l'an dernier, a contribué à changer la face médiatique et populaire de la discipline.

 

Entre leur victoire en Coupe de France dimanche et la finale de la Ligue des champions jeudi, les filles de l'OL volent la vedette aux garçons cette semaine. Leur succès européen l'an dernier suivi du bon parcours des Bleues au Mondial a propulsé le foot féminin dans une autre dimension. «Il est plus suivi et plus apprécié, pense Louisa Necib. Ça n'a pas changé grand-chose, on est toujours les mêmes joueuses, si ce n'est que c'est plus agréable d'être regardées.» L'engouement du public et des médias n'a cessé de croître. «Si on va en ville à trois ou quatre, les gens nous interpellent et nous félicitent», raconte Sabrina Viguier, pourtant «pas fan des opérations autographes» auxquelles elle et ses partenaires ne peuvent échapper désormais. «Je ne joue pas au foot à la base pour ça. Mais si on peut donner du plaisir aux gens, on le fait volontiers.» La grosse tête, elle ne connaît toujours pas. «Je suis issue de l'amateurisme et j'ai été presque 10 ans professeure d'EPS avant de passer pro. Il faudra voir dans quelques années comment les jeunes vont évoluer.»
«À Strasbourg, il y avait 10 000 personnes, à Guingamp 12 000. Pour du foot féminin, c'est énorme !»La cote de popularité de l'OL se mesure au taux de remplissage des stades. « À Strasbourg, il y avait 10 000 personnes, à Guingamp 12 000, savoure Viguier.Pour du foot féminin, c'est énorme. Sans oublier l'équipe de France qui réussit à remplir des stades de 15-20 000 places à chaque match.» «Ce n'est que du bonheur», lâche Necib. Jeudi, 50 000 personnes sont attendues au stade olympique de Munich. «Même 3 000 spectateurs, c'était inconcevable il y a quelques années, enchaîne Patrice Lair. Il y a toujours cette volonté de continuer à progresser et d'attirer un maximum de gens, tout en restant nous-mêmes : proches, humbles et respectueux. Le côté sympathique amène beaucoup de choses.» Ce que ne supporte pas l'entraîneur lyonnais en revanche, c'est de tirer sur le foot masculin en comparaison. «À l'OL, ce sont les garçons qui ont permis de créer l'équipe féminine de haut niveau. On doit remercier ceux qui ont gagné des titres avant.» «On ne cherche pas à être plus stars qu'eux, conforte Viguier. Ce sont deux mondes différents avec des enjeux différents.»

Commentaires

[Sujet supprimé] plus de 2 ans
Championnat plus de 4 ans
Championnat plus de 4 ans
championnat plus de 4 ans
Championnat plus de 4 ans
Championnat plus de 4 ans
coupe plus de 4 ans
championnat plus de 5 ans
championnat plus de 5 ans
bruno poidevin a répondu au sujet COUPE plus de 5 ans
COUPE et coupe plus de 5 ans
championnat plus de 5 ans
championnat plus de 5 ans
championnat plus de 5 ans
championnat plus de 5 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 1 Arbitre
  • 10 Joueurs
  • 4 Supporters

Aucun événement