ASSOCIATION SPORTIVE VOUNEUILLOISE : site officiel du club de foot de VOUNEUIL SUR VIENNE - footeo

Foot - Eco : «Montpellier ne changera pas son ADN»

18 mai 2012 - 05:04

Pour l'économiste du sport Vincent Chaudel, la saison de feu des héros de la Mosson ne va pas bouleverser le modèle économique des Nicollin. Entretien.

 

Vincent Chaudel, Montpellier en Ligue des champions et peut être titré en Ligue 1 dimanche, voilà qui défie les lois du foot business, non ?
On le disait avant son choc contre Paris. Et comme la France a toujours un problème avec l'argent dans le sport, les gens adorent que le plus modeste surclasse le plus riche. Quand Mathieu Bodmer dit que le pays vote contre le PSG comme il a voté contre Sarkozy, il n'a pas tort ! Pour beaucoup, Montpellier, comme Quevilly en Coupe de France, réconcilient le public français avec le football. Tout se passe comme si l'aventure humaine des Montpelliérains effaçait un peu plus Knysna.

Quel est le facteur qui explique le mieux à vos yeux le succès du 14e budget de Ligue 1 ? 
Sans hésiter : le travail de longue haleine du centre de formation. Comme à Nantes ou Auxerre dans leurs belles années. Ce n'est pas un hasard si le club a performé ces dernières années en Gambardella. Il y a aussi à Montpellier un esprit club "à l'anglaise", avec d'anciens joueurs dans le staff qui assurent un continuum. On peut aussi saluer un mercato malin, rapprocher par exemple le recrutement d'Olivier Giroud à Tours de celui de Lilian Laslandes par Auxerre à Saint-Seurin dans les années quatre-vingt-dix.

«Louis Nicollin a une surface financière non négligeable mais durer en C1 et y jouer les premiers rôles coûte très très cher»Ses finances permettront-elles à Montpellier de rivaliser en Ligue des champions ?
Louis Nicollin a une surface financière non négligeable mais durer en C1 et y jouer les premiers rôles coûte très très cher. Il ne serait pas raisonnable de se lancer dans cette surenchère et lui-même d'ailleurs ne dit pas autre chose. Je ne le vois pas dépenser sans compter cet été sur le marché des transferts, même si le budget du club va naturellement s'accroître. Le jeu va plutôt consister à augmenter les joueurs clés et à valoriser au mieux les départs. A mon avis, Montpellier ne changera pas son ADN.

Son succès marque aussi un certain échec des gros budgets de la Ligue 1...
Le classement est le signe que notre "Big Four" n'est toujours pas à maturité. Pour Paris, il ne serait pas choquant de ne pas être champion. Manchester City ou Chelsea ne l'ont pas été tout de suite après l'arrivée de leurs actionnaires. Lille, avec une troisième place après le doublé, est aussi au rendez-vous. En revanche, l'OM et l'OL ne sont pas à leur place en Ligue Europa. Surtout sans disposer pour l'instant de l'outil de travail des grands clubs qu'est le stade moderne. Ce qui pose la question de leur stratégie pour garder les moyens d'une ambition sportive élevée la saison prochaine.»

Commentaires

[Sujet supprimé] plus de 2 ans
Championnat plus de 4 ans
Championnat plus de 4 ans
championnat plus de 4 ans
Championnat plus de 4 ans
Championnat plus de 4 ans
coupe plus de 4 ans
championnat plus de 4 ans
championnat plus de 4 ans
bruno poidevin a répondu au sujet COUPE plus de 4 ans
COUPE et coupe plus de 4 ans
championnat plus de 4 ans
championnat plus de 4 ans
championnat plus de 4 ans
championnat plus de 5 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 1 Arbitre
  • 10 Joueurs
  • 4 Supporters

Aucun événement