ASSOCIATION SPORTIVE VOUNEUILLOISE : site officiel du club de foot de VOUNEUIL SUR VIENNE - footeo

PSG Al-Khelaïfi : « Au moins 60 000 places au Parc »

25 mai 2012 - 06:22

Le président du Paris Saint-Germain, Nasser al-Khelaïfi, était l’invité exceptionnel de Luis Attaque ce mercredi sur RMC. L'homme fort de Paris parle de son PSG et de son football.

 

Président, comment vous partagez-vous entre Paris et Doha ?

Quand je suis à Doha, je parle tous les jours avec Leo (Leonardo), Carlo (Ancelotti) ou Jean-Claude (Blanc, le manager général du club). Je suis joignable sans interruption. Le Paris Saint-Germain est dans mon cœur.

En arrivant, vous aviez annoncé l’objectif d’être champion de France. Dauphin de Montpellier, c’est un échec ?

Avant toute chose, je voudrais féliciter le président Nicollin pour le titre de Montpellier. J’ai essayé de l’appeler, mais il était très occupé. Je lui ai envoyé un message. C’était très sincère. Pour ce qui est de Paris, quand on est arrivé, l’objectif était d’être en Ligue des champions et d’être premier au championnat. Bien sûr, je suis déçu de ne pas être champion, mais je suis heureux de qualifier le club en Ligue des champions après 8 ans. Encore une fois, Montpellier mérite son titre.

Comprenez-vous les sondages qui montrent que la majorité des supporters étaient pro-Montpellier ?

C’est normal, c’est humain que les gens supportent un petit club avec un budget modeste. On vit ça normalement, mais ça n’enlève rien à nos ambitions. On veut être dans le top européen.

Doit-on s’attendre à des bouleversements pour la saison prochaine ?

On est au stade de bâtir les fondations du PSG pour en faire un des meilleurs clubs européens. Il y a les joueurs, mais il y a aussi la formation, le centre d’entrainement, le stade. Tous ces chantiers font partie d’un projet à long terme.

Quelle place tiendra justement la formation dans le nouveau PSG ?

On a le projet de d’investir dans un centre de formation. On ne veut pas acheter le nouveau Messi, on veut qu’il sorte de nos installations. On discute avec Saint-Germain-en-Laye parce que la priorité est d’y rester, mais si on ne trouve pas satisfaction, on ira ailleurs.

Pourquoi ne pas acheter Messi ?

Grâce à Dieu, nous avons de l’argent, mais on ne veut pas seulement acheter des joueurs. On  veut investir dans un centre de formation, avoir nos propres joueurs d’ici 5 ans.

Combien de temps vous donnez- vous pour être un grand d’Europe ?

On a dit qu’on voulait être en Ligue des champions, c’est fait dès cette année. Dans 3 ans, on veut être compétitif en C1. Paris est une grande ville qui mérite d’avoir un grand club. Chelsea a mis 8, 9 ans. Il faut construire les fondations, on est optimiste, mais aussi réaliste. Si on peut le faire en moins de 5 ans, pourquoi pas, mais le foot, c’est compliqué.

« Je n’ai jamais discuté avec Higuain et Kaka »

Allez-vous mettre à disposition une enveloppe de 100 M€ pour le recrutement cet été ?

Non, ce chiffre est une rumeur, je n’ai jamais parlé d’une telle somme. On se réunit cette semaine avec Leonardo et Carlo pour parler du mercato et étudier toutes les options. Mais je veux dire que je suis très satisfait de la performance de l’équipe. La pression était énorme. Les changements nombreux, la préparation… Tout le monde s’est adapté, Carlo Ancelotti et Antoine Kombouaré.

Quelles sont vos priorités sur le marché des transferts ? Gonzalo Higuain et Kaka ?

Il y a eu des rumeurs disant que j’ai rencontré la famille d’Higuain et celle de Kaka, ce n’est pas vrai. Ce sont de très grands joueurs, mais si on est intéressé, on discutera avec les présidents. On a des noms en tête, mais je peux vous assurer que je n’ai pas approché l’entourage des deux joueurs. On espère 3 ou 4 bons (joueurs) la saison prochaine.

Bons ou exceptionnels ?

(Rires) Pourquoi pas… Pour la Ligue des champions, il nous faut encore des joueurs. On a besoin de deux équipes pour jouer la Ligue 1 et la Ligue des champions.

Didier Drogba est libre…

Oui, mais n’oubliez pas qu’il a joué à Marseille (rires). Plus sérieusement, c’est un joueur exceptionnel. Il a gagné la Ligue des champions avec Chelsea.

On vous reproche de ne pas recruter dans le championnat de France…

Non, nous regardons partout, en France et à l’étranger. Il y a de très bons joueurs en Ligue 1. Hazard, Giroud, Belhanda, Stambouli… Et j’en oublie.

Verra-t-on Eden Hazard au PSG ?

On n’a jamais parlé avec lui, mais c’est un très grand joueur.

Quel est votre joueur favori ?

Leo Messi.

Et votre « Leo », sera-t-il là la saison prochaine ? On le dit de retour en Italie…

C’est aussi une rumeur. Leonardo sera là la saison prochaine, il fait partie du projet. Je suis très content de son travail et je veux que ça continue.

« On veut 60 000 places au Parc des Princes »

Le PSG quittera-t-il le Parc des Princes ?

Le Parc est le cœur du PSG, c’est son histoire. Personnellement, je n’ai jamais vu une telle atmosphère ailleurs. Mais notre ambition est, c’est sûr, d’y avoir au moins 60 000 places. Jean-Claude Blanc travaille sur ce dossier. Je suis très confiant pour avoir l’agrandissement espéré, soit avec un nouveau stade, soit avec un Parc des Princes rénové.  

Le PSG ne s’installera donc pas au Stade de France ?

Ça dépend (en français). Ça dépend des négociations menées avec la ville de Paris, Vinci, Colony Capital, pour rester au Parc. Si ça n’aboutit pas, le Stade de France est une alternative. Mais notre objectif est de rester au Parc. Je suis le premier à être derrière le Parc. Je ne veux pas partir, parce que c’est l’identité du club.

Quel projet avez-vous pour le Camp des Loges ?

Si on veut avoir le nouveau Messi, il faut un plus grand stade et un plus grand centre d’entraînement. C’est ce qu’on a proposé à la ville de Saint-Germain-en-Laye. On a besoin de plus d’espace et d’installation au standard européen.

Votre prédécesseur Robin Leproux a beaucoup œuvré pour sécuriser les tribunes du Parc des Princes. Etes-vous inquiet après les débordements de certains supporters à Lorient, dimanche?

C’est arrivé à Lorient, mais aussi à Auxerre. On ne veut pas voir ça dans le championnat de France. C’est regrettable de voir de tels comportements. Je crois que les supporters comprennent que ce n’est pas bon, ni pour le PSG ni pour le football français.

Y a-t-il un lien entre votre présence dans le football français et l’organisation par le Qatar du Mondial 2022 ?

La Coupe du monde est un projet planifié depuis longtemps. Notre décision d’investir au PSG a été prise un an et demi avant le rachat des parts de Colony Capital. Ce sont deux projets distincts. Ce qui les unit par contre, c’est la passion pour le football qu’ont les gens au Qatar. Aujourd’hui, à Doha, on suit le PSG. Sans passion, il n’y a pas de résultats. Mais sans argent, il ne peut pas y avoir de résultats, même avec de la passion. 

Commentaires

[Sujet supprimé] plus de 2 ans
Championnat plus de 4 ans
Championnat plus de 4 ans
championnat plus de 4 ans
Championnat plus de 4 ans
Championnat plus de 4 ans
coupe plus de 4 ans
championnat plus de 5 ans
championnat plus de 5 ans
bruno poidevin a répondu au sujet COUPE plus de 5 ans
COUPE et coupe plus de 5 ans
championnat plus de 5 ans
championnat plus de 5 ans
championnat plus de 5 ans
championnat plus de 5 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 1 Arbitre
  • 10 Joueurs
  • 4 Supporters

Aucun événement